Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un aperçu de sa biographie

 

Son nom et sa naissance 

 

Il est le savant, l'honorable, le modèle des experts en authentification et le doyen de ceux qui examinent scrupuleusement les compatibilités, celui qui est à la tête des savants qui œuvrent [pour la religion], l'Imam le Mouhaddith – Traditionniste –, le pieux ascète, le vertueux, celui qui persévère dans l'adoration, celui qui possède les dons éminents, le Chaykh Abou ^Abdi r-Rahman ^Abdou l-Lah Ibnou Mouhammad Ibni Youçouf Ibni ^Abdi l-Lah Al-Harariyy Ach-Chaybiyy Al-^Abdariyy, le Moufti – Jurisconsulte – de Harar. Il est né en la ville de Harar, aux environs de l'an 1339 de l'Hégire (1920).

 Son évolution et ses déplacements  

 

Il a grandi dans une famille modeste, aimant la connaissance et les gens de la connaissance. Il a donc appris le Qour'an honoré avec mémorisation, psalmodie et maîtrise à l'âge de sept ans, puis il s'est tout entier consacré à puiser dans les océans de la connaissance. Il a ainsi appris par cœur un certain nombre de manuels de base dans différents domaines de la science, puis il a accordé son attention à la science du Hadith (Hadith -Tradition prophétique - : parole, fait ou événement rapporté du Prophète ou de ses compagnons, que Allah les agrée) et a ainsi appris par cœur les six livres (les six livres sont les recueils de Hadith les plus importants de la Tradition : AI-Boukhariyy, Mouslim, An-Naça'iyy, Abou Dawoud, At-Tirmidhiyy, Ibnou Majah) et d'autres encore, avec leurs chaînes de transmission. 

 

Il ne s'est pas contenté [d'étudier auprès] des savants de sa ville et de ses alentours mais il a parcouru les régions de l'Abyssinie (Al-Habachah) et de la Somalie pour quérir la connaissance et la recevoir de ceux qui la détiennent. Son intelligence et sa mémoire exceptionnelle lui ont permis d'approfondir sa connaissance dans le fiqh (Fiqh : science de la jurisprudence des lois de l'Islam) chafi^iyy, les preuves globales pour la déduction des lois pratiques selon Ach-Chafi^iyy et les points de divergence dans l'école, et c'est également le cas dans le fiqh malikiyy, hanafiyy et hanbaliyy, jusqu'à devenir celui que les gens désignent et recommandent, la destination et le motif exprès des voyages. 

 

Il a pris le fiqh chafi^iyy, les preuves globales pour la déduction des lois pratiques selon Ach-Chafi^iyy et la grammaire du savant et maître le Chaykh Mouhammad ^Abdou s-Salam Al-Harariyy, du Chaykh Mouhammad ^Oumar Jami^ Al-Harariyy, du Chaykh Mouhammad Rachad Al-Habachiyy, du Chaykh 'Ibrahim Abou l-Ghayth Al-Harariyy, du Chaykh 'Ahmad Younous Al-Habachiyy et du Chaykh Mouhammad Siraj Al-Jabartiyy. Il a pris les sciences de la langue arabe en particulier du Chaykh vertueux 'Ahmad Al-Basir, du Chaykh 'Ahmad Ibnou Mouhammad Al-Habachiyy et d'autres encore. Il a étudié le fiqh des trois [autres] écoles ainsi que leurs règles fondamentales de constitution sous la direction du Chaykh Mouhammad Al-^Arabiyy Al-Faciyy et du Chaykh ^Abdou r-Rahman Al-Habachiyy. Et il a pris la science de l'exégèse du Chaykh Charif Al-Habachiyy, dans sa ville Jimmah.

 

Et il a pris la science du Hadith et ses sciences attenantes de très nombreux [savants]. Parmi les plus honorables d'entre eux, le Chaykh Abou Bakr Mouhammad Siraj Al-Jabartiyy, Moufti de l'Abyssinie (Al-Habachah) et le Chaykh ^Abdou r-Rahman ^Abdou l-Lah Al-Habachiyy ainsi que d'autres.

 

Puis il a rencontré le Chaykh vertueux, le Mouhaddith et spécialiste de la récitation du Qour'an 'Ahmad ^Abdou l-Mouttalib, chaykh des spécialistes de la récitation du Qour'an à la mosquée de La Mecque. Il a pris de lui les versions de récitation. Puis il est entré en relation avec le Chaykh Dawoud Al-Jabartiyy, le spécialiste de la récitation du Qour'an et il a bénéficié de sa science.

 

Il s'est distingué à travers toutes les régions de l'Abyssinie et de la Somalie en surclassant ses pairs dans la connaissance de la biographie des hommes de la transmission du hadith et de leurs niveaux respectifs. Il s'est également distingué par la mémorisation des manuels de base et l'approfondissement des sciences de la Sounnah, de la langue, de l'exégèse, de l'héritage, et d'autres encore à tel point qu'il n'est pas de science musulmane connue qu'il n'ait étudiée et dans laquelle il ne soit compétent

 

Puis il est parti vers La Mecque et ses savants avec lesquels il a fait connaissance, parmi eux le Chaykh savant As-Sayyid ^Alawiyy Al-Malikiyy et le Chaykh 'Amin Al-Koutoubiyy. Il a fait partie de l'auditoire du Chaykh Mouhammad Al-^Arabiyy At-Tabban et il a établi des liens avec le Chaykh ^Abdou l-Ghafour An-Naqchabandiyy de qui il a pris ensuite la tariqah 4 naqchabandiyyah.

 

Il est parti par la suite à Médine l'Illuminée où il a établi des liens avec les savants de cette ville et où il a pris la science du Hadith du Chaykh Mouhammad Ibnou ^Aliyy As-Siddiqiyy Al-Bakriyy Al-Hanafiyy qui l'a confirmé dans la maîtrise de cette science.

 

Puis vers la fin des années quarante, il a voyagé vers Baytou l-Maqdis – Jérusalem – et de là, il s'est dirigé vers Damas. Les habitants de la ville lui ont fait bon accueil, d'autant que venait de décéder le Mouhaddith, le Chaykh Badrou d-Din Al-Haçaniyy, que Allah lui fasse miséricorde. Puis il s'est déplacé dans le pays de Ach-Cham – la région de la Syrie antique – entre Damas, Beyrouth, Homs, Hama, Alep et d'autres villes encore.

 

Par ailleurs, de nombreux savants et spécialistes du fiqh de Ach-Cham lui ont rendu hommage et parmi eux le Chaykh ^Izzou d-Din Al-Khaznawiyy Ach-Chafi^iyy An-Naqchabandiyy de la Jazirah du nord de la Syrie

le Chaykh ^Abdou r-Razzaq Al-Halabiyy, imam et directeur de la mosquée omeyyade à Damas,

le Chaykh Abou Soulayman Az-Zabibiyy,

le Chaykh Moulla Ramadan Al-Boutiyy, le père du docteur Ramadan,

le Chaykh Abou l-Yousr ^Abidin, moufti de la Syrie,

le Chaykh ^Abdou l-Karim Ar-Rifa^iyy,

le Chaykh Naji Nouh de la Jordanie,

le Chaykh Sa^id Tanatrah,

le Chaykh 'Ahmad Al-Housariyy,

le chaykh de Ma^arratou n-Nou^man directeur de son institut des sciences de l'Islam,

le Chaykh ^Abdou l-Lah Siraj Al-Halabiyy,

le Chaykh Mouhammad Mourad Al-Halabiyy,

le Chaykh Souhayb Ach-Chamiyy, chargé de donner les avis de jurisprudence (fatwa) à Alep, le Chaykh ^Abdou l-^Aziz ^Ouyounou s-Soud, chaykh des spécialistes de la récitation du Qour'an à Homs,

le Chaykh Abou s-Sou^oud Al-Himsiyy,

le Chaykh Fayiz Ad-Dir^ataniyy, l'hôte de Damas où il est le spécialiste de la récitation du Qour'an,

le Chaykh ^Abdou l-Wahhab Dibsouzayt Ad-Dimachqiyy,

le docteur Al-Halwaniyy, chaykh des spécialistes de la récitation du Qour'an en Syrie,

le Chaykh 'Ahmad Al-Haroun Ad-Dimachqiyy le saint (waliyy) vertueux,

le Chaykh Tahir Al-Kayyaliyy Al-Himsiyy, et d'autres encore, que par eux Allah nous accorde des bienfaits.

 

Il a reçu la confirmation pour la transmission de la tariqah rifa^iyyah du Chaykh ^Abdou r-Rahman As-Sabsabiyy Al-Hamwiyy et du Chaykh Tahir Al-Kayyaliyy et la confirmation pour la transmission de la tariqah qadiriyyah du Chaykh 'Ahmad Al-^Arbiniyy que Allah ta^ala leur fasse miséricorde.

 

Il est arrivé à Beyrouth en l'an 1370 de l'Hégire (1950). Il a été l'hôte des plus grands chaykh [de cette ville], tels le Chaykh le Qadi – Juge – Mouhyi d-Din Al-^Ajouz, le Chaykh le Conseiller Mouhammad Ach-Charif, le Chaykh ^Abdou l-Wahhab Al-Boutariyy, imam de la mosquée Al-Basta l-Fawqa et le Chaykh 'Ahmad 'Iskandaraniyy, imam et mou'adh-dhin –chargé de l'appel à la prière – de la mosquée de Bourj Abi Haydar, ils ne l'ont pas quitté et ils ont bénéficié de lui. 

Ses œuvres et ses livres 

La correction des croyances des gens, le combat contre l'irreligion et la répression des dissensions que provoquent les gens qui suivent les mauvaises innovations et les passions, tout ceci l'a empêché de se consacrer entièrement à la composition et l'écriture. Il a laissé malgré cela des écrits et des œuvres de valeur :

*          As-Siratou l-Moustaqim – Le Chemin de Droiture – dans la science de la croyance, édité.

*          Ad-Dalilou l-Qawim ^ala s-Sirati l-Moustaqim – La Preuve Authentique sur le livre "le Chemin de Droiture" – dans la science de la croyance, édité.

*          Moukhtasarou ^Abdi l-Lahi l-Harariyy Al-Kafilou bi ^Ilmi d-Dini d-Darouriyy – Le Résumé de ^Abdou l-Lahi l-Harariyy Garantissant la Connaissance Personnelle Indispensable de la Religion – édité.

*          Boughyatou t-Talib li Ma^rifati l-^Ilmi d-Diniyyi l-Wajib – Le Souhait de celui qui est en Quête de la Connaissance de la Science Obligatoire de la Religion – édité.

*          Nousratou t-Ta^aqqoubi l-Hathith ^ala man Ta^ana fima Sahha mina l-Hadith – Le Renfort du livre "La Riposte Vive Contre Celui Qui a Porté Atteinte à Ce Qui a été Authentifié dans le Hadith" – édité.

*          Al-Mawlidou ch-Charif – La Naissance Honorée – édité.

*          Charhou l-^Aqidati t-Tahawiyyah – Le Commentaire du Traité de la Croyance de l'Imam At-Tahawiyy – édité.

*          Charhou Matni Abi Chouja^ – Le Commentaire du Manuel de Abou Chouja^  – dans le fiqh chafi^iyy.

*          Charhou s-Sirati l-Moustaqim – Le Commentaire du livre "le Chemin de Droiture" –.

*          Charhou Matni l-^Achmawiyyah – Le Commentaire du Manuel Al-^Achmawiyyah – dans le fiqh malikiyy.

*          Charhou Moutammimati l-'Ajourroumiyyah – Le Commentaire des Compléments de Al-'Ajourroumiyyah – dans la grammaire arabe.

*          Charhou l-Bayqouniyyah – Le Commentaire de Al-Bayqouniyyah – dans la Terminologie [du Hadith].

*          Sarihou l-Bayan fi r-Raddi ^ala man Khalafa l-Qour'an – La Démonstration Claire en Réponse A Qui s'Oppose au Qour'an – édité.

Tag(s) : #Les Imams de Ahlou s Sounnah

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :