Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

APBIF : HALTE AUX RUMEURS, AUX MENSONGES, AUX CALOMNIES

ET AUX DIFFAMATIONS SUR DES MUSULMANS

 

 

Allah ta^ala dit ce qui signifie : « Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, vérifiez [de crainte] que par ignorance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. » (Sourat Al houjourat/6)

Allah ta^ala dit  ce qui signifie : « Vous êtes la meilleure communauté qui ait été amenée à émerger pour les gens, vous ordonnez le bien vous interdisez le mal et vous croyez en Allah. » (Sourat ‘Ali ^Imran/110).

Le Messager de Allah   a dit ce qui signifie : « Il suffit comme mensonge de rapporter tout ce que l’on entend. » (rapporté par Mouslim).


STOP A L’ IGNOBLE ET HONTEUSE CALOMNIE, à l’encontre du Mouhaddith le-Chaykh ^Abdou l-Lah Al-Harariyy dit Al-Habachiyy (l'Abyssinien), de ses élèves, et de l'Association des Projets de Bienfaisance Islamique (APBIF ou AICP).

As-salamou^alaykoum,

Chères frères et sœurs en Islam, ces feuillets sont une mise en garde contre certains pervers qui inventent et colportent des calomnies monstrueuses à l’encontre de l’Association des Projets de Bienfaisance Islamiques en France (APBIF), qui rassemble les élèves du Mouhaddith, le Chaykh ^Abdoul-Lah al harariyy al Habachiyy et des musulmans sunnites (Ahlou s-Sounnah wa l jama3ah) suivant le Qour’an, la Sounnah et les illustres savants de la communauté. Notre association ne suit pas une voie nouvelle ni une idée innovée, elle est bien sur la voie des millions de musulmans à travers le monde, formant la majorité de ceux qui se réclament de l'islam1. Elle suit en cela les pas du savant, spécialiste de la parole prophétique et de la jurisprudence islamique, le Chaykh ^Abdoul-Lah, ach-chaybiyy, al ^Abdariyy, al harariyy al habachiyy , décédé il y a deux ans, que Allah lui fasse miséricorde. Le Chaykh ^Abdoul-Lah était un homme vertueux, connu pour sa piété, son détachement du bas monde, et sa science immense entre autre dans les sujets de la croyance, du hadith, de la jurisprudence selon les quatres principales écoles sunnites (celles d’Abou Hanifah, Malik, Ach-Chafi3iyy et Ahmad ibnou hanbal, que Allah leur fasse une large miséricorde) et dans la langue arabe.

Les objectifs de notre association sont l’enseignement de la religion de l’Islam, la mise en garde contre l’extrémisme et le laisser aller, et contre les groupes égarés qui se cachent derrière le nom de notre belle religion pour répandre leur injustice et distiller leur poison.

 

Mais alors pourquoi ces calomnies ?

L' APBIF a mis en garde depuis des années contre les groupes qui se sont opposés à la croyance du Prophète, en particulier contre les assimilateurs de la secte wahhabite, pseudo-salafite, qui sont connus pour leur déviation concernant les noms et attributs de Allah et pour leur extrémisme maladif.

Le chef wahhabite Ibnou Baz a imité la méprisable méthode des idolâtres qui calomniaient le Messager de Allah   et qui disaient aux gens “surtout ne l'écoutez pas!”, ainsi il a déclaré en 1986 : ” Il est donc obligatoire (…) de s'abstenir de les écouter ” (c'est à dire les musulmans de l'APBIF). 

Les wahhabites ont donc imité la méprisable méthode des mécréants de qouraych qui calomniaient le Messager de Allah , qui disaient de lui qu'il était un magicien, un poète fou et qui disaient aux gens « surtout ne l'écoutez pas! »

Les wahhabites ont donc mis en place une infâme stratégie de propagande diffamatoire de grande envergure à l'encontre du Chaykh ^Abdou l-Lah Al-Harariyy et de l'APBIF, ceci à renfort de pétrodollars saoudiens, en essayant de faire croire aux musulmans que la voie de l'APBIF serait issue d'idées nouvelles et hérétiques alors qu'en réalité son enseignement est strictement conforme à la voie suivie par plus d'un milliard de sunnites.

Voyant que l'odieuse propagande de diffamation fonctionnait et que les gens y croyaient aveuglement sans vérifier, d'autres groupes déviants (contre lesquels nous avons également mis en garde) ont adopté cette lâche manœuvre afin de tenter de discréditer et calomnier sans scrupule le Chaykh ^Abdou l-Lah Al-Harariyy et l'APBIF. Les calomnies sont donc lancées en connaissance de cause et sans gêne par certains et répétées par d'autres qui ne prennent pas la peine de vérifier. Certains musulmans se retrouvent même à calomnier leurs frères et sœurs de l'APBIF alors qu'ils sont sur la même voie qu'eux.

Cette propagande de calomnies immonde et remplie de haine dure depuis 20 ans et a causé énormément de fitnah (discorde) au sein de la Oummah (communauté) musulmane, ce qui n'a pour autant pas découragé le Chaykh ^Abdou l-Lah et l'APBIF qui, par la Miséricorde et l'Aide de Allah, continue son travail au service de l'Islam et de la science avec beaucoup de succès. Les musulmans qui recherchent sincèrement la vérité ont vu l'ignoble stratégie wahhabite clairement dévoilée.

 

Voila ce que notre Chaykh a répondu concernant les rumeurs et les calomnies :

« Nous sommes un groupe de musulmans qui suivons les Salaf (les musulmans des 3 premiers siècles) et les Khalaf (les musulmans d'après les 3 premiers siècles) dans la croyance et dans les lois, nous ne sommes pas parmi les groupes qui ont dévié de la grande majorité [des musulmans] ; nous ne sommes pas Mouchabbihah (assimilationnistes), ni Mou^tazilites (négationnistes) , ni Jabrites (fatalistes) , ni Mourji'ah (minimalistes), ni Kharijites (excommunicateurs). Nous sommes Ach^arites, Matouridites et nous enseignons la jurisprudence Chafi^ite. Nous apportons la réplique aux assimilationnistes qui assimilent Allah à Ses créatures, aux Qadarites (c'est-à-dire aux Mou3tazilites) qui renient la prédestination et aux Kharijites qui déclarent mécréants tous les musulmans. En effet ces derniers jugent mécréants les musulmans qui vivent sous l'autorité de gouverneurs jugeant par des lois humaines. Après nous avoir connus par notre mise en garde contre ces groupes déviés, et au lieu de nous confronter par des débats basés sur les preuves légales, ces groupes nous ont combattus par la calomnie pour que les gens nous fuient. Parmi leurs calomnies à notre égard, ils nous ont attribué le fait d'insulter les compagnons du Prophète, de rendre mécréants les savants, d'interdire la consommation du miel, des œufs et du concombre, de rendre licite le contact corps contre corps nus avec les femmes. Ils nous attribuent également et calomnieusement le fait de dire que si la femme s'adossait contre un mur, elle deviendrait de fait divorcée car le mur est masculin, ainsi que d'autres stupidités encore. Celui qui nous connaît réellement pourrait confirmer ce que nous disons. Par contre, celui qui ne nous connaît pas, qu'il sache que nous sommes bien tel que nous nous sommes déclarés, et que la voie que nous suivons est bien celle que nous avons décrite, et c'est au Jour dernier qu'aura lieu le jugement ». Fin de citation.

Les gens qui ont défendu cette religion ont souvent été calomniés par les ennemis de la vérité.

Le Messager de Allah  a dit ce qui signifie : « Si tu vois ma communauté avoir peur de dire à l’injuste : ‘tu es injuste’, alors il en sera fini d’eux. » (rapporté par al Hakim). La voie du Prophète Mouhammad c'est ordonner le bien et interdire le mal et défendre les fondements de cette religion. Dévoiler et répliquer aux groupes déviés et sectaires fait partie de la défense de la religion.

C'est l'habitude des savants sunnites de mettre en garde et de répliquer aux égarés , ainsi l'imam Abou Hanîfah (rahimahou l-Lah) a effectué plusieurs fois le voyage entre Bassora et Koufa (en Irak) pour répliquer à la secte des mou3tazilites. 

Notre maître ^Oumar ibnou l-Khattab  a dit : « Dire la vérité n’a laissé aucun ami a ^Oumar ».

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0