Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


                        Bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim

  

 

 

Louanges à Allah Seigneur des mondes, que Allah honore et élève davantage en degrés notre maître Mouhammad et qu'Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle

 

Mes frères de foi,

 

Allah ta^ala dit : (ma kana Mouhammadoun aba ahadin mir-rijalikoum wa lakir-raçoula l-lahi wa khatama n-nabiyyin ; wa kana l-lahou bikoulli chay'in ^alima) [sourat al-'ahzab / 40] ce qui signifie : « Mouhammad n'est le père d'aucun de vos hommes mais il est le messager de Allah et le dernier des prophètes, et Allah sait toutes choses ».

 

Esclaves de Allah, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété par recherche de l’agrément de Allah Al-^Aliyy Al-^Qadir, Lui Qui dit dans le Livre miracle, honoré et exempt d’erreurs : (laqad ja’akoum raçouloun min ‘anfouçikoum ^azizoun ^alayhi ma ^anittoum harisoun^alaykoum bi l-mou’minina ra’oufoun rahim) ce qui signifie : « Il vous est parvenu un Messager issu d’entre vous, qui craint pour vous que vous ne tombiez dans ce qui fait mériter le châtiment, qui s’attache avec ferveur à ce que vous ayez la foi, qui fait preuve d’une immense compassion et qui est miséricordieux envers les croyants » [At-Tawbah / 128].

 

Mes frères de foi, Allah ^azza wa jall a honoré le prophète Mouhammad, Il a honoré sa communauté et a élevé son rang au dessus de celui des communautés antérieures. Cette communauté n'a eu ce rang élevé que par son Prophète et elle n'a eu cet honneur que par son Prophète. C'est pour cette raison que nous prenons soin d'exposer l'événement de la naissance du Prophète honoré salla l-Lahou ^alayhi wa sallam et ce qui s'est produit comme signes à cette occasion. Ainsi le croyant pourra davantage magnifier le rang du Messager et aura davantage de connaissance de son grand mérite salla l-Lahou ^alayhi wa sallam.

 

L'un des savants de ceux qui ont composé des ouvrages au sujet de sa naissance, a dit : « 'aminah la fille de wahb fut enceinte portant le messager de Allah صلى الله عليه وسلم  l'après-midi du vendredi de la première nuit de rajab. Lorsqu’elle fut enceinte de lui, on voyait les oiseaux qui voletaient autour d'elle par honneur pour celui qu'elle portait en son sein. Lorsqu’elle voulait puiser de l'eau d'un puits, l'eau montait jusqu'à elle par honneur et gloire pour le messager de Allah صلى الله عليه وسلم elle disait : « j'entendais le tasbih des anges autour de moi et j'ai entendu quelqu'un dire : « voici le maître des messagers ». Or j'ai vu dans le rêve un arbre qui portait des étoiles, parmi elles, il y avait une étoile plus éclatante de lumière que toutes les autres, quand je l'ai regardée et que je contemplais sa lumière et son scintillement, elle est tombée sur mes genoux et j'ai entendu une voix me dire : « voici le prophète, le maître des messagers. ». Puis un ange est venu à moi et m'a annoncé : tu es enceinte du meilleur des messagers et du maître des croyants. Je me suis réveillée de mon sommeil et j'ai raconté ce que j'avais vu à mon époux, il m'a dit : « allons voir khalifah ibnou ^attab, il t'expliquera ce rêve ». Nous sommes partis le voir et je lui ai raconté ce que j'avais vu,  il m'a dit : « l'arbre est ibrahim al-khalil, et les étoiles sont les prophètes parmi ses descendants. quant à l'étoile qui scintille et qui est plus lumineuse que toutes les autres, elle est le prophète qui apparaîtra dans cette époque, qui détruira les idoles et qui adorera le tout miséricordieux. et le fait que cette étoile soit tombée sur tes genoux signifie que tu vas accoucher de lui. sa nouvelle se propagera de l'orient à l'occident ».

 

'Aminah bintou Wahb tomba enceinte du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam la nuit du vendredi, c'était la première nuit du mois de Rajab. Lorsqu'elle était enceinte du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, elle voyait les oiseaux l’entourer par glorification pour celui qu'elle portait dans son ventre. Lorsqu'elle voulait puiser de l'eau d'un puit, l'eau montait à la surface, par honneur et hommage envers le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. Lorsque 'Aminah était enceinte du Messager de Allah salla l- Lahou ^alayhi wa sallam, la pureté de son état fut alors manifestée, et l’on vit la lumière de Mouhammad luire alors sur son front.

 

Lorsque 'aminah fut enceinte du messager de Allah fut paru alors la clarté de sa conviction, et la lumière de Mouhammad صلى الله عليه وسلم se manifesta sur son visage. Chaque mois de sa grossesse venait à elle un prophète. les prophètes lui annonçait la bonne nouvelle de la naissance du messager de Allah صلى الله عليه وسلم . Elle a vu le premier mois notre maître 'Adam, le deuxième mois notre maître Chith, le troisième mois, elle a vu notre maître Idris, le quatrième, notre maître Nouh, le cinquième, notre maître Houd, le sixième maître Ibrahim, le septième, notre maître Isma^il, au huitième mois, elle a vu notre maître Mouça et au neuvième mois, elle a vu notre maître ^Iça ^alayhimou s-salam, qui lui a annoncé la bonne nouvelle de la naissance de notre maître Mouhammad صلى الله عليه وسلم au cours de ce mois-là.

 

Lors de la douzième nuit de Rabi^ou l-‘awwal, une nuit de lundi parmi les nuits bien éclairées par la lune, ^Abdou l-Mouttalib sortit avec ses fils pour accomplir des tours autour de la maison sacrée. Aminah restée seule, se dit à elle-même ce qui signifie : « Personne n'est resté à mes côtés ». Par souci de la sécurité de Aminah, ^Abdou l-Mouttalib en partant, avait refermé, la porte derrière lui. Aminah raconte ce qui signifie: « Je suis restée toute seule à la maison, lorsque j'ai entendu un bruit entre ciel et terre et j'ai vu un ange immense qui portait trois drapeaux. Il a étendu le premier sur l'Orient, le deuxième sur l'Occident et le troisième sur la Maison sacrée ».

 

'Aminah rapporte : « Lorsque la douzième nuit de Rabi^ou l-'awwal fut arrivée, j'ai senti que l’enfant que je portais voulait descendre. Je me suis mise alors à pleurer à cause de ma solitude dans la maison sans aucune aide à mes côtés. C'est alors que, d'un coin de la maison, j'ai vu quatre femmes de grande taille, vêtues de blancs. Elles étaient telles des lunes radieuses. Elles embaumaient un parfum magnifique, je leur ai dit : « Qui êtes vous donc, vous dont Allah par Sa grâce m'a accordé la présence dans ma solitude et Qui a soulagé, par vous, mon épreuve ? » La première répondit : « Je suis Maryam fille de ^Imran, voici à ta gauche Sarah la femme de Ibrahim, voici à ton niveau, derrière toi Hajar, la mère de Isma^il et voici devant toi Açiah fille de Mouzahim ». 'Aminah rapporte : « À cet instant, j'ai vu des météorites partir de droite et de gauche, Allah révéla à Ridwan : Ô Ridwan, décores le Paradis et met devant ses demeures les Hour et les Wildan, le Trône( Al-^Arch) a vibré de joie, le Koursiyy (le Piedestal) a penché par étonnement, les anges se sont prosternés et il a été dit à Malik : Ô Malik, ferme les portes de l'enfer et enchaînes les diables pour la descente des chefs parmi les anges ».

 

'Aminah dit aussi : « Je n'ai pas eu de contractions comme les autres femmes, Je transpirais seulement, beaucoup et cela avait l’odeur du musc, chose qui ne m'était jamais arrivée auparavant. Je me suis plainte de la soif, c'est alors qu'un ange m'a tendu un récipient d'argent dans lequel se trouvait une boisson plus douce que le miel, plus fraîche que la neige et d'une odeur meilleure que celle du musc. J’ai pris le récipient et j’ai bu cette boisson. C'est alors qu'une grande lumière a jailli du récipient et m'a inondée. J'ai été étonnée et me suis mise à regarder à droite puis à gauche. Je ressentais de plus en plus l'imminence de l'accouchement et tandis que j'étais dans cet état, un grand et magnifique oiseau blanc surgit et passa ses ailes sur mon ventre en disant : « Descends, Ô Prophète de Allah ! » Le Créateur, Lui Qui connait les choses cachées et les choses apparentes m'a alors aidé à accoucher facilement et j'ai mis au monde le Bien Aimé, Mouhammad ».

 

'Aminah a dit : quand il sorti est sorti avec lui une lumière qui a éclairé de l'orient à l'occident. Le prophète  صلى الله عليه وسلم  est né avec du kouhl, il était oint, le cordon ombilical sectionné, lorsqu'il est né, trois anges se sont précipités auprès de lui, l'un avait un récipient d'or, le deuxième une cruche d'or et le troisième une serviette de soie verte,  ils l'ont lavé avec une eau parfumée.

Aminah rapporte : « Lorsque j'ai accouché du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, je l’ai vu lever la tête vers le ciel, y dirigeant son doigt. Jibril l'a pris, les anges l'ont emporté et se sont envolés, Mika'il l'a enveloppé dans un linge blanc du Paradis ». 

Que Allah t'élève en degrés, Ô toi le meilleur des créatures Ô Mouhammad

Que Allah t'élève en degrés, Ô toi l'enseignant des vérités Ô Mouhammad

Que Allah t'élève en degrés, Ô toi le plus beau des prophètes Ô Mouhammad

Que Allah t'élève en degrés, Ô toi l'imam des pieux Ô Mouhammad

Que Allah t'élève en degrés, Ô toi notre bien aimé Ô Mouhammad

Que Allah t'élève en degrés, Ô toi l'envoyé de Al-Malik Al-Jabbar Ô Mouhammad.

 

Ô Allah accorde nous d'être réunis avec lui dans le Paradis des hauts degrés ! » Ayant dit cela, je demande à Allah de me pardonner ainsi qu'à vous-mêmes.

Tag(s) : #Le Prophète Mouhammad

Partager cet article

Repost 0