Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Louanges à Allah Seigneur des mondes, que Allah honore et élève davantage en degré notre maître Mouhammad et qu'Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

 
Allah ta^ala dit ce qui signifie : « Ô croyants, soyez pieux envers Allah et que chacun regarde ce qu'il a préparé pour demain, soyez pieux ! Allah sait ce que vous faites ! »

Allah
nous a ordonné par cette ayah, de considérer avec méditation ce que nous préparons pour demain c'est-à-dire pour l’au-delà. Mes bien-aimés honorables, celui qui réfléchit sur les conséquences et les finalités des choses pourra éviter des catastrophes ! L'intelligent, le perspicace, est celui qui médite, qui réfléchit et qui œuvre pour sa vie de l’au delà et qui multiplie les bonnes actions. Beaucoup de gens ne pensent pas à ce qui va venir. Ils ne réalisent pas qu'ils sont dans un contexte comportant des leçons et des épreuves. Ils ne font donc pas de provisions pour l’au delà et ne corrigent pas leurs erreurs avant l'avènement de leur échéance. Plus encore, ils ne se rendent pas même de comptes, que ce soit en public ou seuls avec eux-mêmes et ce, jusqu'à ce que la mort les surprenne et mette fin à leurs plaisirs et que leurs actes se retournent contre eux pour ne devenir que regrets.

 

 

Mes frères de foi : Le Prophète ^alayhi s-salatou wa salam a vu, la nuit du Voyage nocturne et de l'Ascension, un taureau sortir d'une issue étroite, puis vouloir y revenir mais sans y parvenir. Il a demandé à Jibril ce qui signifie : « Qui est-ce ? », « C'est, répondit Jibril , celui qui prononce une mauvaise parole sur laquelle il voudrait revenir par la suite mais qui ne le peut pas ». Cette personne recueillera un désastre pour elle au Jour dernier. Mou^adh fils de Jabal, que Allah l'agrée, a dit : « J'ai dit : Ô Prophète de Allah, serions-nous responsables de ce que nous disons ? », Le Prophète répondit salla l-Lahou ^alayhi wa sallam ce qui signifie : « Prenez garde ! N'estce pas que la plupart des choses qui font tomber les gens sur leurs visages –ou bien sur leurs narinesdans l'Enfer, sont le fruit de leurs langues », rapporté par At-Tirmidhiyy qui a dit que c'est un hadith haçan sahih.

 

Mes frères de foi, il y a parmi les paroles celles qui mènent leur auteur, au fin fond de l’Enfer. Il s'agit de la mécréance, que Allah nous en préserve. Oui : par un seul mot, il se peut que tu sortes de l'Islam et si tu meurs dans cet état, tu resteras dans le feu de l’Enfer pour l'éternité. Tu n'auras aucune miséricorde de la part de ton Seigneur au Jour dernier, aucune intercession d’aucun prophète et tu ne connaîtras aucune fin à ton châtiment. Tu ne vivras que le séjour éternel dans le feu de l’Enfer. Penses à cela Ô fils de Adam ! Un séjour éternel en Enfer et ne dis pas : « Je n'avais pas le cœur satisfait de la mécréance » ou « Je ne connaissais pas le jugement » ou « Ce n'était qu'une parole sortie de ma bouche sans que je ne crois vraiment à ce que je disais ».

 

En effet, le véridique, celui dont la véracité est confirmée salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit ce qui signifie : « Il arrive que l'esclave de Dieu prononce une parole [c'est-à-dire une parole de mécréance] dans laquelle il ne voit pas de mal, mais à cause de laquelle il chutera en Enfer pendant soixante-dix automnes » c'est-à-dire une distance parcourue pendant soixante-dix ans chute. Ceci correspond au fond de l'Enfer qui est réservé au mécréant et que les pécheurs musulmans n'atteindront pas.

 

Pense à tout cela et saches que parmi les gens, il y en a qui seront surpris par la venue de l'Ange de la mort avant de s’être débarrassés de leur mécréance. L'Ange de la mort dira à chacun de ces gens-là : « Accueille la nouvelle, Ô ennemi de Allah, que tu encours le châtiment de Dieu !! ». Il a été rapporté qu'un homme est entré chez un homme vertueux et a commencé à l'insulter. L'homme vertueux par pitié, lui a dit : « Fais attention, car tu es en train de dicter à deux anges », c'est-à-dire penses et réfléchis aux conséquences de ce que tu dis, car tes paroles sont inscrites par les anges. Ne te réjouis donc pas de quelque chose qui t'attristera au Jour dernier, le jour des remords et des regrets alors que tes regrets ne te seront d'aucune utilité.

 

Mes frères de foi : Ne dites pas : « Nous disons des choses qui ne comportent pas de bien mais elles ne sont pas pour autant interdites, car ce sont des paroles neutres et indifférentes ! » En effet, ceci est une porte par laquelle le diable tente de tromper les gens, afin qu'ils s'habituent et qu'il puisse par la suite les induire en erreur. Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit ce qui signifie : « Attache-toi au long silence sauf pour dire du bien. En effet, ceci constitue un moyen pour chasser le diable loin de toi et une aide pour les choses de ta religion ». Parler

beaucoup en ce qui ne comporte pas de bien peut mener à ce qui est interdit, en effet, il a été rapporté que notre maître ^Oumar Al-Farouq a dit : « Celui qui parle beaucoup, ses dérapages deviennent nombreux, celui qui fait de nombreux dérapages, sa retenue diminue et celui qui a peu de retenue risque fort l'Enfer », or c'est le cas de la plupart des gens.

 

Mes bien aimés honorables, le Messager salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a vu aussi, la nuit du Voyage nocturne et de l'Ascension, des gens qui se griffaient le visage et la poitrine avec des ongles de cuivre. Il a alors interrogé Jibril en disant ce qui signifie : « Qui sont ceux-là, Jibril ? », « Ce sont, répondit Jibril, ceux qui médisent du musulman ». D’autre part, Allah a comparé celui qui médit avec celui qui mange la chair crue de son frère et ceci en raison de la laideur de son acte.

 

Réfléchis aux conséquences de ce que tu dis. S'il s'agit d'un bien, parle et n'ai aucune crainte mais s'il s'agit d'un mal, alors prends garde ! Certes la chaleur de l’Enfer est intense et sa profondeur est immense. « Si tu doutes d'une parole, à savoir : « Est-ce qu’elle est permise ou est-ce qu’elle est interdite, alors ne la prononce pas, car être sauf n'a pas d'égal ! » Le moyen pour connaître tout cela, est l’apprentissage de la science de la religion. La science de la religion est la balance qui te sert à connaître ce qui est licite parmi les paroles, les actes et les croyances et ce qui est interdit.

 

Ô Allah, donne-nous la capacité de reconnaître nos défauts et donne-nous la bonne compréhension de notre religion et facilite-nous ce qui est le mieux pour nous, Ô Toi le plus miséricordieux des miséricordieux, Ô Allah !

Voici mes propos et je demande pardon à Allah pour mes péchés ainsi que pour vous.

Tag(s) : #Discours vendredi

Partager cet article

Repost 0