Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Il se nomme Abou l-Haçan ^Aliyy Ibnou Abi Talib Ibni ^Abdi l-Mouttalib Ibni Hachim Ibni ^Abdi Manaf. C'est le cousin paternel du Messager de Allah . Sa mère est Fatimah Bintou 'Açad Ibni Hachim. Il est né dix ans avant que le Prophète ne reçoive la révélation. Il fut éduqué entre les mains du Prophète et dans sa maison. Il est le premier à être entré en Islam après Khadijah alors qu'il était jeune. Il était surnommé « Haydarah » comparativement au lion mais le Prophète  l'avait surnommé « Abou Tourab », le père de la terre, c'est le surnom qu'il préférait. 

Lorsque le Prophète  fit l'Hégire de La Mecque à Médine, il ordonna à ^Aliyy de passer la nuit dans son lit, de rester là-bas trois jours pour rendre à leurs propriétaires les dépots confiés au Prophète et de le rejoindre ensuite à Médine. Il émigra de La Mecque à Médine à pied et participa avec le Prophète  à tous les événements exceptée la bataille de Tabouk car le Prophète l'avait placé à Médine afin que les musulmans ne soient pas laissés là-bas sans défense. 

Le Prophète  l'avait choisi comme gendre, il le maria à sa fille Fatimatou z-Zahra' et le prit comme frère lorsque le Prophète fraternisa entre les compagnons. Il lui donna aussi la bannière lors de la bataille de Khaybar qu'il a conquise, soulevant à lui seul la porte de la forteresse (Khaybar était une citée fortifiée où se réfugiaient les fils d'Israël) et tuant Marhaba le chef de Khaybar

Il était, que Allah l'agrée, mat de peau, ses yeux étaient grands et noirs, avec un beau visage, de taille moyenne, avec un peu de ventre, poilu, la barbe large, chauve, souriant, le plus savant des compagnons dans la science des lois et l'un des plus ascètes d'entre eux. Lorsque ^Outhman Ibnou ^Affan, que Allah l'agrée, fut assassiné, Talhah, Az-Zoubayr et la plupart des Emigrants (Al-Mouhajiroun) et des Partisans (Al-'Ansar) se réunirent et vinrent auprès de ^Aliyy lui prêter serment. Le premier à lui prêter serment fut Talhah, puis Az-Zoubayr et le reste des gens, et il fit après le serment un discours pour les gens, les conseilla, puis rentra chez lui. Ceci eut lieu le jeudi, cinq jours avant la fin de dhou l-hijjah, la trente-cinquième année de l'Hégire.

Puis commencèrent à se faire entendre des commérages et des rumeurs à propos de l'assassinat de ^Outhman Ibnou ^Affan, que Allah l'agrée, parlant d'appliquer la peine légale et la vengeance à celui qui l'avait assassiné. L'Emir des croyants ^Aliyy, que Allah l'agrée, dit alors : « Nous étudirons les affaires, nous rétablirons les droits ». Marwan et les Banou 'Oumayyah (les omeyades) s'enfuirent au Cham.

Le décés de notre maître ^Aliyy, que Allah l'agrée, eut lieu le vingt-et-unième jour du mois de Ramadan, la quarantième année de l'Hégire, à l'âge de soixante trois ans, lorsqu'il sortait pour la prière du matin. Il fut tué par la main d'un kharijite dont le nom était ^Abdou r-Rahman Ibnou Mouljam Al-Mouradiyy. Son califat dura quatre ans et neuf mois.

Al-Haçan, Al-Houçayn, et ^Abdou l-Lah Ibnou Ja^far s'occupèrent de son lavage. Al-Haçan ^alayhi s-salam dirigea la prière funéraire qu'ils firent pour lui et il fut enterré peu avant l'aube. Certains disent en face de la Qiblah de la mosquée de Koufa. Certains disent devant le palais des gouverneurs et d'autres ont dit au Najaf. Mais la vérité est qu'ils ont dissimulé sa tombe honorée par crainte des nuisances de la part des kharijites.

Tag(s) : #Les compagnons

Partager cet article

Repost 0