Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Il s'agit du grand savant, le saint vertueux, celui qui a des prodiges nombreux, le maître Ahmad Ar-Rifa^iyy, que Allah l'agrée, celui dont la lignée remonte jusqu'au Messager  par la voie de Al-Houçayn Ibnou ^Aliyy Ibni Abi Talib.

Il a vécu au cinquième siècle et compte parmi les maîtres connaisseurs, les soufis ascètes et les saints véridiques qui ont suivi la droiture dans l'obéissance à Allah. Il était un savant éminent, un mouhaddith spécialiste de la transmission du hadith, faqih – spécialiste de la jurisprudence –, moufassir – spécialiste de l'exégèse du Qour'an –, un des océans de la science, l'un de ceux qui œuvrent conformément à leur science. Parfois, cent mille personnes assistaient à son assemblée lors de laquelle celui qui était éloigné tout comme celui qui était proche pouvait l'entendre ainsi que les habitants des villages contigüs au sien, et ceci avait lieu par prodige.

L'Imam Ahmad Ar-Rifa^iyy avait une bonne conduite : il avait de la compassion pour les créatures de Allah, il était miséricordieux et aidait les pauvres et les miséreux. Il allait à pied rendre visite aux malades et aux handicapés chez eux. Il lavait ainsi leurs vêtements, leur portait leur nourriture et prenait le repas avec eux. Il faisait de même avec les aveugles, les boiteux et disait : "La pitié pour les créatures de Allah compte parmi les choses qui rapprochent l'esclave de l'agrément de Allah". Il magnifiait les savants spécialistes de la jurisprudence et les savants qui œuvrent pour la religion, disant d'eux : "Ceux-là sont les héritiers de la Loi, ceux qui rapportent ses jugements, ceux qui l'enseignent aux gens et c'est grâce à elle que ceux qui y parviennent arrivent au degré agréé par Allah ta^ala". Il enseignait aux gens les choses de leur religion et plus particulièrement la croyance musulmane qui comporte l'exemption de Allah de toute ressemblance avec Ses créatures, ainsi que Son exemption de l'endroit.

Parmi ses paroles rapportées de lui, il y a : "La limite de la connaissance que nous avons de Allah, c'est la certitude que Son existence, ta^ala est sans comment et sans endroit". Il était un sabre brandi contre les pervers, comme ceux qui ont pour croyance l'unité absolue, ceux qui assimilent Allah à Ses créatures en disant qu'Il est présent et incarné dans les créatures et que les créatures sont des parties de Allah. Parmi ses grands prodiges, il y a le fait qu'il a embrassé la main du Prophète et ce, devant 90.000 personnes en l'an 555 H. Que Allah fasse miséricorde au maître honoré Ahmad Ar-Rifa^iyy et qu'Il nous porte au nombre des saints vertueux, ceux qui suivent la bonne guidée du Prophète .

Tag(s) : #Les Imams de Ahlou s Sounnah

Partager cet article

Repost 0