Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La louange est à Allah, l'Unique, l'Indivisible, Celui Qui n'a pas d'associé, Celui Dont toute chose a besoin alors que Lui n'a besoin de rien. Que l'honneur et l'élévation en degré ainsi que la préservation de sa famille de ce qu'il craint pour elle soient accordés à notre maître et à notre Bien-aimé Ahmad, que Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes.

Allah ^azza wa jall dit  [sourat Ali ^Imran / 102] ce qui signifie : « Ô vous qui avez cru ! Faites preuve de piété à l'égard de Allah d’une piété véritable, et ne mourrez qu'en étant musulmans ».

Allah
tabaraka wa ta^ala ordonne à Ses esclaves croyants de faire preuve de piété. Cela implique d’accomplir les devoirs et d’éviter les interdits. Cela implique également d’apprendre les sujets indispensables de la science de la religion et d’éviter ce que Allah a interdit de faire. Emettre des avis de jurisprudence sans science fait partie des choses que Allah a interdites.

Ainsi, celui qui donne un avis concernant le Qour'an sans science se sera égaré, tout comme l’a indiqué notre maître Mouhammad .

Beaucoup de gens trouvent facile de s'empresser à répondre abusivement à des questions de religion sans s'assurer de la réponse et sans la vérifier, en prétendant par-là que leur objectif est de corriger les autres et de propager la religion. Par le passé, nombreux sont ceux qui ont dévié et qui se sont égarés en prétextant faire un ijtihad, c’est–à-dire en prétendant faire un effort pour déduire une loi.

N'est-ce pas que le Prophète  disait ce qui signifie : "Ma communauté se séparera en soixante-treize groupes ; tous sont en enfer sauf ceux qui seront sur ce sur quoi j'étais, moi et mes compagnons".

Nombreux sont ceux qui prétendent la science et nombreux sont ceux qui émettent des avis de jurisprudence sans science alors qu'aucun d'entre eux n'a jamais eu l'honneur d’assister à des assemblées de science et de savants. Comment seraient-ils eux-même des savants et des mouftis ?

Emettre des avis de jurisprudence sans science peut être dans certains cas de la mécréance, et dans d’autres, moins que cela. Il n’y a donc aucune sauvegarde à s'empresser d’émettre des avis autrement que conformément à ce que Allah ta^ala a révélé. En effet, les origines et les sources de la législation islamique sont le Qour’an honoré, la Sounnah pure du Prophète, l'Unanimité et l'analogie (al-qiyas). En aucun cas la religion ne vient par l'avis personnel. Il n'y a donc pas lieu que n’importe qui émette des avis tirés de son propre avis ou s'immisce dans tout sujet dont il entendrait parler ou dans tout événement qui serait nouveau pour les gens. Il est au contraire nécessaire et indispensable d'en revenir aux savants et de considérer ce qu'ils ont dit.

En effet le Prophète avait reçu les informations de Jibril, ^alayhi s-salam et enseigna lui-même la religion à ses compagnons oralement. Quant à eux, que Allah les agrée, ils ont préservé la religion dans leurs cœurs et l'ont transmise à leurs successeurs. Ceci indique que la voix correcte et exemplaire pour apprendre la science de la religion et l'enseigner aux gens consiste à transmettre oralement la science de la religion et à l'enseigner aux gens, en prenant place dans les assemblées et les cercles des gens de la science et du savoir. La personne se préservera ainsi de tomber dans l'égarements et les erreurs figurant dans les manuscrits et dans les imprimés. Tout cela pour ne pas se retrouver dans la situation d’avoir émis des avis de jurisprudence sans science.

L'un de ceux qui donne des avis de jurisprudence sans science a dit : (Insulter la religion n'est pas de la mécréance, insulter Allah n'est pas de la mécréance, tout cela en revient seulement au jugement de « jurer par erreur »). Quel juge accepterait, jugeant deux parties adverses, l’un se plaignant et l'autre étant accusé, que l'un d'entre eux se lève et insulte le juge ? Il n'acceptera pas. Immédiatement il ordonnera qu'il soit emprisonné. Est-ce qu’insulter Allah ta^ala ou insulter le Prophète serait comme une gorgée d’eau que la personne avalerait et sa vie s’écoulerait paisiblement par la suite, que Allah ^azza wa jall nous préserve de ce qu’ils font. Ils ont ainsi l'audace de donner des avis de jurisprudence sans science, alors qu’ils n'ont pas l'audace de prescrire un médicament à un enfant malade, ils lui disent plutôt : « va voir un médecin ». Par contre, pour les sujets de la religion, où émettre des avis sans science est parfois une cause pour tomber en enfer et y rester pour l'éternité, beaucoup de gens trouvent cela facile et donnent des avis sans science. Alors que Allah ta^ala dit [sourat Al-'Isra’ / 'ayah 36] ce qui signifie : « L’ouïe, la vue, le coeur, sur tout cela il est responsable »

Allah ta^ala dit [sourat Qaf / 'ayah 18] ce qui signifie : « Pas une parole qu'il prononce sans qu'il ait auprès de lui Raqib et ^Atid ». D’autre part le

Prophète a dit ce qui signifie : « Garde bien ta langue, que ton bien te suffise, regrette et pleure sur tes péchés ».

Le Prophète a dit à quelqu’un qui lui demandait le conseil ce qui signifie : « Attache-toi au long silence sauf pour dire du bien ».

Ainsi mon frère musulman, garde-toi d’émettre des avis sans science, car ce qui compte selon le jugement de Allah ta^ala c’est d’avoir une fin heureuse. Et nous demandons à Allah ta^ala qu’Il nous accorde l’heureuse fin.

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0